Quitter son emploi salarié pour créer son business : réussir sa transition

Partager :
Bienvenue !
Si tu es nouveau ici, tu voudras sans doute recevoir ma conférence vidéo 100% OFFERTE « 5 étapes pour lancer ton business rentable »

Nicolas est salarié dans une entreprise de BTP. Il est 8h43. Il vient de passer 1h30 dans les transports en commun, mais il est en retard. Il est pourtant parti bien à l’heure ! Il se fait discret pour arriver jusqu’à son poste de travail, mais c’est peine perdue. Son patron l’interpelle : « C’est la troisième fois ce mois-ci ! La prochaine fois, c’est l’avertissement ». Il s’installe à son poste, mais à peine la journée commencée, il est déjà dans une énergie négative…

Tu penses que je noircis le tableau, que je caricature. Mais c’est pourtant le genre de situation qui est vécue au quotidien par de nombreux salariés. Sur ce blog, je donne de nombreux conseils pour démarrer et booster son business. Mais je comprends qu’il n’est pas évident de lâcher l’impression de sécurité d’un emploi salarié pour se lancer dans l’entrepreneuriat.

Après la lecture de cet article, tu auras donc toutes les clés en mains pour réussir la transition entre ton emploi salarié et la création de ton business. Oh, et ne sois pas égoïste : si tu croises Nicolas, n’oublie pas de lui faire passer ces infos !

Ose assumer (envers toi-même) que tu ne supportes plus ta condition de salarié

L’honnêteté envers soi-même est effectivement le premier pas à faire. Un grand nombre de personnes se persuadent qu’elles sont satisfaites de leur sort, ou qu’elles ne peuvent rien y changer. Pourquoi ? Pour éviter à tout prix de chercher leur voie ailleurs et de quitter leur zone de confort.

J’en ai déjà parlé plusieurs fois sur ce blog, je ne suis pas en train de dire qu’être salarié est une tare et qu’il faut absolument s’en extraire. Non, cela convient réellement à certains, et c’est OK !

Mais quand ce n’est pas le cas, je pense qu’il faut avoir le courage de le reconnaître pour pouvoir aller vers une vie meilleure pour soi et ses proches. Eh oui, car ils font eux aussi partie de l’équation. Lorsque tu rentres fatigué et énervé de ta journée, qui en pâtit ? Oui, ce sont eux, ton mari, ta femme, tes enfants, tes amis… À long terme, une telle situation peut vraiment avoir des répercussions néfastes sur tes relations avec les autres.

OK ? C’est décidé, tu veux lancer ton propre business ? Alors continue ta lecture !

salarié, transition

Lance-toi en étant encore salarié, pour ne pas te mettre financièrement en danger

Maintenant que tes intentions sont claires, tu te poses certainement de nombreuses questions sur la manière de démarrer ton business.

Tu sais déjà comment trouver une idée rentable de business sur Internet grâce à cet article, et les 11 étapes à suivre pour construire ton business en ligne dans celui-ci. Si tu ne les as pas encore lus, n’oublie pas d’aller les consulter !

Mais tu as peur. Peur de quitter l’emploi qui t’assure une rémunération en fin de mois. Peur de ne pas générer assez de revenus pour pouvoir en vivre. Eh bien, tu as raison… Enfin pour l’instant !

Ne donne pas encore ta lettre de démission

Tu as raison d’être prudent, le but n’est pas de te mettre dans le rouge en quittant tout du jour au lendemain. J’ai toujours déconseillé aux personnes qui rejoignent le Biz Club (ma formation qui te permet de gagner ta liberté en créant ton business en ligne rentable) de quitter leur emploi salarié avant d’avoir lancé leur business.

En effet, il est tout à fait possible de se lancer lorsqu’on est encore salarié ! Et c’est vraiment ce que je t’encourage à faire. Cela va te demander de t’organiser bien sûr, mais c’est la manière la plus secure pour bien faire les choses.

salarié, transition

Évite de parler de ton intention de quitter le salariat autour de la machine à café

C’est vrai, je ne sais pas quelles sont tes relations avec tes collègues. Mais ce que je sais, c’est qu’on ne peut pas s’entendre avec tout le monde.

Je te déconseille donc de parler de tes projets à tes collègues salariés et ce, pour plusieurs raisons.

Pour éviter les critiques négatives

Quand je dis « négatives », je ne veux pas forcément dire « malveillantes ». Tu saisis la nuance ? Je t’explique. Les personnes qui t’aiment bien veulent ton bien. Ou ne veulent pas que tu partes, les privant ainsi de ta présence. Ben oui, elles t’aiment bien.

Seulement, tout le monde n’a pas la même vision que toi, de ce qui est bien pour toi (hou là, on entre dans des considérations hautement philosophiques). Ces collègues peuvent donc penser que ce qu’il y a de mieux pour toi, c’est de conserver la sécurité de ton emploi salarié. Sois alors sûr que ces personnes vont vouloir te décourager de changer de voie. « Mais tu es fou, tu sais combien d’entreprises font faillite ? Tu es sûr que ça peut marcher ton idée de donner des conseils sur comment élever son chien ? Les gens ne paieront jamais pour ça ! » Et cetera, et cetera…

Et puis, il y a les autres, ceux qui ne peuvent pas t’encadrer. Les critiques risquent alors d’être plus acerbes…

Dans l’un ou l’autre des cas, entendre ce type de discours avant même d’avoir commencé peut vraiment entamer la motivation des plus endurcis d’entre nous !

Pour éviter les bruits de couloir

Les rumeurs, vraies ou fausses, ça circule vite. Et ça finit forcément par parvenir aux oreilles de la hiérarchie. Pas sûr que ton projet soit vu d’un bon œil par ton manager ! C’est à toi de choisir le moment opportun pour lui en parler.

Pour ces raisons, je t’encourage donc à garder tes projets pour toi pour le moment.

Crée un entourage stimulant

Supprime les personnes toxiques

Les personnes qui ne veulent pas te voir changer, il y a de grandes chances qu’il y en ait aussi dans ton cercle privé. Que ce soit ta famille ou tes amis (ou soi-disant amis pour certains).

Là encore, il va falloir choisir soigneusement les personnes à qui tu as envie de parler de ton projet pour éviter les remarques négatives.

Pour les autres, réfléchis : y-a-t-il des personnes avec lesquelles tu restes en contact plus par obligation que par envie ? Des personnes qui, à chaque fois que tu les vois ou leur parle, te plombent le moral, et ne font que se plaindre ?

Je vais être dur, mais il faut supprimer ces personnes de ton entourage (enfin, quand je dis supprimer, tu me comprends, hein !). Tu es la moyenne des 5 personnes que tu fréquentes le plus. Si tu t’entoures de personnes pleurnichardes qui se plaignent tout le temps de leur vie sans rien faire pour en changer, comment veux-tu avoir le bon état d’esprit ?

En revanche, reste proche des gens qui t’encouragent et qui sont heureux de te voir te lancer dans un projet dans lequel tu vas pouvoir t’épanouir. Ces personnes-là sont précieuses.

Rencontre d’autres entrepreneurs ou futurs entrepreneurs

Être motivé pour mener à bien ton projet, c’est top. Mais parfois, il peut arriver que tu te sentes seul ou découragé, surtout en passant tes journées dans un environnement où tout le monde est salarié. Je t’invite donc à sortir de chez toi pour réseauter et ainsi rencontrer d’autres personnes qui sont dans la même optique que toi ! Des entrepreneurs qui ont déjà réussi. Des salariés qui, comme toi, veulent créer leur business.

Cherche autour de chez toi, tu vas certainement trouver des événements, des conférences, des soirées réseautage. Il y a aussi le Biz Club Live, un séminaire que j’organise tous les ans au mois de décembre (clique ici pour en savoir plus). Tu verras à quel point c’est stimulant et enrichissant de pouvoir échanger avec eux ! C’est aussi l’occasion de rencontrer d’éventuels partenaires. Tu peux même constituer un petit groupe avec qui tu vas rester en contact pour échanger vos questions et partager vos solutions pour avancer plus vite et plus loin, ensemble.

Fais-toi accompagner pour éviter les erreurs et le découragement

Quand je dis « te faire accompagner », je parle surtout de te former sur l’entrepreneuriat. Certes, je te conseille de commencer ton activité en restant salarié, mais le but n’est pas non plus que la situation s’éternise. Tu as besoin d’éviter les erreurs de débutant, et surtout d’avoir un plan précis à suivre. En démarrant tout seul, tu vas perdre beaucoup de temps à aller chercher des infos un peu partout. Tu vas t’épuiser en essayant plusieurs stratégies, sans aller vraiment au bout de chacune d’entre elles. La tentation sera alors trop grande d’abandonner pour retourner totalement à ton emploi salarié…

C’est d’ailleurs pour cela que j’ai créé le Biz Club. La méthode que je propose est un plan bien précis qu’il suffit de suivre, dans le bon ordre et à la lettre. Elle permet de générer 100 000€ de chiffres d’affaires en 6 mois. Peut-être que cela te paraît beaucoup, mais ce sont les résultats que j’ai moi-même obtenus en appliquant ce que j’enseigne dans la formation !

Te former à l’entrepreneuriat est donc le meilleur moyen pour quitter rapidement ton emploi salarié.

salarié, transition, formation

Prévois des moments pour travailler sur ton business et tiens-y toi

Lancer ton business en étant salarié bien sûr, ce ne sera pas de tout repos.

Il va falloir que tu t’organises pour te réserver des créneaux pour travailler sur ton projet.

Planifie dans ton agenda les moments pendant lesquels tu vas te consacrer à ton business. Prévois aussi des moments de repos et de détente : le but n’est pas de faire un burn out.

Mais le plus important dans tout ça, ça va être la discipline. Quoi qu’il arrive, respecte ton planning ! Tu vas peut-être devoir travailler le soir, soit en rentrant du boulot, soit après le coucher des enfants. Fais-le. Si es invité à faire une sortie à un moment où tu es censé travailler, refuse, ou propose un autre horaire.

Oui, tu vas devoir faire des efforts à court terme. Mais le but, c’est de te créer une vie de qualité à moyen et long termes ! Le jeu en vaut la chandelle, n’est-ce pas ?

Calcule ce dont tu as besoin pour vivre tous les mois

Les données chiffrées sont un paramètre important, même essentiel. Tu dois absolument calculer le revenu mensuel dont tu as besoin pour vivre. Tout doit être pris en compte : les charges (crédits, loyers, électricité, téléphone…), les éventuels investissements que tu souhaites faire, les loisirs…

Bien entendu, chaque situation est différente. En fonction de tes besoins, mais aussi du statut que tu comptes choisir, des aides auxquelles tu as droit au démarrage… le chiffres d’affaires à réaliser ne sera pas le même. Je ne peux pas te donner de conseils dans ce domaine, car ce n’est pas ma spécialité. Je t’invite donc à te rapprocher d’un comptable pour faire une estimation au plus juste.

salarié

Réduis si possible ton temps de travail salarié petit à petit

Si tu suis tous mes conseils, ton business va rapidement commencer à générer des revenus réguliers. Bravo à toi ! Mais ce n’est pas le moment de t’endormir sur tes lauriers. Le but, c’est d’avoir un chiffre d’affaires qui progresse dans le temps. Pour cela, il faut consolider et te concentrer sur ce qui marche.

Tu arrives alors dans une phase où tu as des résultats satisfaisants dans ton business, mais pas encore suffisants pour te passer de tes revenus de salarié. L’idéal si tu peux le faire, est alors de réduire ton temps de travail salarié. Vois avec ton supérieur si tu peux négocier de passer sur un contrat à mi-temps ou à temps partiel. Tu verras que cela va avoir un double effet dans ta vie.

Premièrement, tu vas pouvoir te dégager du temps pour te consacrer davantage à ton business et ainsi améliorer tes résultats.

Ensuite, au niveau psychologique. Tu te rapproches de la liberté tant convoitée ! Tu renforces ta position d’entrepreneur en t’éloignant de ton statut de salarié. Au niveau de l’état d’esprit, c’est un grand pas en avant.

Petit à petit, tu vas donc faire grandir ton business (et grandir toi-même par la même occasion).

C’est maintenant que l’estimation chiffrée que tu as faite précédemment prend tout son sens. À force de répéter, répéter, répéter des actions qui marchent pour ton business, tu vas atteindre les objectifs que tu t’étais fixés.

Félicitations à toi ! Je t’annonce qu’il est officiellement le temps de dire : « Adieu patron! »

Si tu as aimé cet article, n’hésite pas à me laisser un commentaire et à le partager.

Et surtout n’oublie pas : c’est TOI qui décides ! À très vite,

Alexandre

Découvre les 5 étapes à connaître pour bâtir un business internet RENTABLE en partant de zéro

Une question, un avis ? Échangeons !

Notre site utilise des cookies. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser son utilisation (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).

Conférence vidéo OFFERTE: Comment doubler ton business en 3 mois ?