Peur de lancer ton business ? Pourquoi tes excuses ne sont pas valables

Partager :
Bienvenue !
Si tu es nouveau ici, tu voudras sans doute recevoir ma conférence vidéo 100% OFFERTE « Comment j'ai doublé mon business en 3 mois ? »

Alexandre, j’ai peur…

Celle-là, je l’entends souvent lorsque je demande aux gens pourquoi ils ne lancent pas leur business sur Internet. Ce n’est pas un manque d’envie ! Mais la peur les paralyse et les empêche de passer à l’action.

Quel dommage de renoncer à tes rêves de liberté sans même essayer, n’est-ce pas ?

Tu es toi aussi dans ce cas ? Bonne nouvelle !

Euh Alex, pourquoi c’est une bonne nouvelle ? 

Parce que je vais te démontrer par A+B qu’avoir peur n’est pas une bonne excuse pour ne pas te lancer. Alors concrètement, de quoi tu as peur ?

Tu as peur de ne pas trouver d’idée

C’est l’objection qui arrive en n°1. Certes, il y a certaines personnes pour lesquelles se lancer dans tel ou tel marché est une évidence, mais pas pour d’autres.

Les gens me disent qu’ils n’ont pas de passion, pas de connaissances particulières, pas de diplôme.

Ou alors qu’ils ont une idée, mais qu’ils ont peur de se lancer, car le marché qu’ils convoitent est déjà saturé.

Et parfois, ce n’est pas un manque d’idée au niveau de leur niche, mais plutôt au niveau des produits qu’ils vont pouvoir vendre. Quel format, quel contenu ? C’est le trou noir !

Pourquoi ne pas avoir d’idée n’est pas une excuse valable

En vérité, il est très facile de trouver une idée pour lancer son business. C’est un sujet que j’aborde très en détail au début de ma formation Biz Club ; eh oui, tu n’imagines pas le nombre de personnes qui rejoignent mon programme alors qu’ils n’ont pas d’idée de business !

Je ne peux pas te donner ma méthode complète ici, mais voici néanmoins quelques pistes :

Tu as une passion ou un savoir-faire

Évidemment, c’est le cas le plus simple ; ton marché est tout trouvé.

Il y a un domaine qui t’intéresse, mais tu n’as pas de connaissances

Tu vas être étonné, mais ce n’est pas non plus un obstacle ! Il y a une chose fondamentale à retenir ; ton audience sera composée essentiellement de débutants.

Ça m’avance pas trop ça, Alex

Mais si, c’est la clef ! Se former sur un sujet est extrêmement facile de nos jours. En lisant 3 livres qui abordent ton marché sous des angles différents, et en suivant des experts sur le sujet sur YouTube ou sur leur blog, tu auras un niveau déjà bien suffisant pour lancer ton business.

Mais alors, comment je fais pour me faire passer pour un expert ?

C’est facile Émile ; on ne se fait pas passer pour un expert lorsqu’on n’en est pas un. Il est très important d’être 100% honnête avec ton audience. Tu choisis une problématique de débutant et tu dis clairement à ton audience que tu es dans telle situation et que tu vas partager avec eux ton parcours pour résoudre cette problématique.

Exemple : tu es en surpoids, et tu vas adopter la diète cétogène pour perdre du poids. Tu vas donc partager ta progression avec ton audience pour leur montrer que la diète cétogène est le meilleur moyen pour retrouver la ligne et la santé (ceci est un simple exemple et non une prise de position de ma part).

Mais il y a déjà beaucoup de contenu disponible dans le marché que j’ai choisi…

S’il y a de l’offre, c’est qu’il y a de la demande !

Ce qui compte c’est :

  • De ne pas plagier ce qui existe déjà : tu dois trouver ta propre vision ;
  • De te nicher le plus possible dans ton marché. C’est en te spécialisant le plus possible dans un marché que tu vas pouvoir faire une proposition unique à ton audience. N’essaie pas de toucher tout le monde ; en voulant s’adresser à tout le monde, finalement on ne s’adresse à personne.

Si tu ne vois pas bien la différence entre un marché et une niche, voici un exemple :

 

 

Et le produit alors ?

Ça peut te paraître contre-intuitif, mais tu ne dois pas penser au produit au départ. Tu vas créer du contenu pour te constituer une audience, et tu vas proposer à cette audience de répondre à un sondage (en échange d’un cadeau pour les motiver). C’est en analysant les réponses à ce sondage que tu vas pouvoir leur créer un produit sur-mesure. De plus, cela t’évitera la déconvenue d’avoir bossé sur la création d’un produit dont personne ne veut !

La technique te fait peur

OK, tu ne sais pas coder, OK tu ne sais pas non plus comment créer un site Internet. Mais tu penses que je savais moi, quand j’ai lancé mon premier business sur Internet en 2006 ? Et encore, les choses sont bien plus faciles aujourd’hui qu’à l’époque, car les outils sont devenus accessibles à tous.

Pourquoi la technique aujourd’hui n’est plus un obstacle

À mes débuts en 2006, pour créer un site Internet, il était nécessaire de savoir coder. Il fallait donc faire appel à un développeur (et lâcher plusieurs centaines d’euros).

Aujourd’hui, les outils se sont démocratisés. Le temps de les prendre en mains et de regarder quelques tutos sur YouTube, et te voilà prêt à installer ton blog sur WordPress, à envoyer ta première newsletter depuis ton autorépondeur et à créer ta première page de capture.

Des outils user friendly

Comme je le disais plus haut, les outils et logiciels nécessaires pour ton business sont aujourd’hui visuellement ludiques et intuitifs.

Pour créer un site Internet / un blog, il te suffit d’acheter un hébergement et un nom de domaine et d’installer WordPress comme CMS (système de gestion de contenu). Tu veux un look sympa ? Il existe des milliers de thèmes prêts à installer, gratuits ou payants !

Pour faire tes pages de vente, tu as accès pour quelques dizaines d’euros à des outils de type WYSIWYG comme OptimizePress 2 ou Elementor.

Des outils quoi ? Oui, j’avais envie de la placer celle-là. WYSIWYG pour What You See Is What You Get, traduction : ce que tu vois est ce que tu obtiens. Ça veut tout simplement dire que tu peux construire tes pages en glissant-déposant des zones de texte ou des images dans ta page aussi simplement que tu le ferais sur Word ou PowerPoint (en bien plus élaboré quand-même).

Des interfaces tout-en-un

Tu veux encore plus simple ? Ça existe ! Tu peux trouver des outils tels que LearnyBox qui, moyennant un abonnement mensuel, réunissent toutes les fonctions dont tu as besoin dans ton business. Blog, espaces formations, tunnels de vente, autorépondeur… C’est all-included.

De nombreux tutos consultables sur YouTube et Google

Je ne dis pas qu’en 10 minutes, tu vas savoir maîtriser l’ensemble de ces outils. Mais honnêtement, il existe tellement de tutos en vidéo ou écrits que tu ne peux pas ne pas y arriver ! Tu bloques ? Google et YouTube sont tes amis. La solution s’y trouve forcément.

La délégation

Contrairement aux idées reçues, tu peux commencer à déléguer certaines tâches dès le démarrage de ton business, sans y laisser toutes tes économies. Sur 5euros.com, tu trouveras de nombreux prestataires qui pourront faire pas mal de choses à ta place pour un budget plus que raisonnable. Couverture de ebook, montage vidéo…

Tout peut être délégué ! Sauf bien sûr ce qui constitue l’essentiel de ton business : la valeur que tu apportes à ton audience dans tes contenus et formations. Et l’avantage, c’est que cela te permettra de commencer à t’habituer à déléguer, ce qui deviendra indispensable lorsque ton business prendra de l’ampleur.

peur, technique

Tu manques de temps

C’est aussi un frein que rencontrent beaucoup de gens, en particulier ceux qui ont déjà un emploi à plein temps. Si tel est ton cas, es-tu sûr d’avoir réfléchi à toutes les possibilités pour te libérer du temps pour ton business en ligne ?

Comment trouver du temps pour ton business

Oui, je suis sûr que tu peux toi aussi trouver du temps pour lancer ton business. Plus ou moins selon ta situation, mais suffisamment pour pouvoir le construire brique par brique.

Diminuer voire supprimer les réseaux sociaux et la TV

Les réseaux sociaux sont un voleur de temps redoutable. Quant à la télévision, n’en parlons pas ! Pour y voir quoi en plus ? De la téléréalité, des jeux débiles et des infos déprimantes ?

Et si tu gardais ce temps pour bosser sur ton business ? Je suis sûr que tu peux réussir à te dégager jusqu’à 2h par semaine pour les consacrer à des choses bien plus utiles… Et je t’assure que ce temps sera suffisant pour te lancer. Si tu veux savoir comment être plus productif au quotidien pour optimiser ton temps de travail, j’en parle dans cet article : 9 astuces pour être plus productif (et gagner plus)

Profiter du temps passé dans les transports en commun

Tu vas bosser en transports en commun ? Qui a dit que c’était du temps perdu ?

Aujourd’hui, tout est accessible depuis ton smartphone, il te suffit de télécharger les applications correspondantes. Bon on est d’accord, si tu filmes ta prochaine vidéo pendant ton transport en métro, les gens risquent de te regarder bizarrement. Mais tu peux faire pas mal de petites choses pendant ton trajet :

  • Poster tes publications sur les réseaux sociaux ;
  • Préparer ta prochaine newsletter ;
  • Répondre à tes mails ;
  • Préparer le plan de ton prochain article…

Allez en creusant bien, tu peux encore en trouver d’autres !

Raccourcir ta pause déjeuner

Oui en France, on aime bien prendre son temps pour le déjeuner, papoter avec les collègues, etc. Mais bon, tu préfères te répandre en discussions stériles ou bosser sur ce qui va te rendre libre ? Allez, au moins 1 jour sur 2 !

Accepter de sacrifier le court terme pour un long terme de qualité

Ce discours peut te paraître extrémiste et te faire peur. Mais il faut savoir ce qu’on veut. Et sacrifier certains moments de loisir sur le court terme pour atteindre sa liberté et se fabriquer un long terme de qualité me paraît être un bon compromis.

Bien entendu, qu’il ne faut pas oublier de faire un break et garder du temps pour soi. Je ne suis pas un tortionnaire ! Mais je t’invite vraiment à supprimer tout ce qui s’apparente à des passe-temps inutiles.

pas le temps, peur de lancer son business

Tu n’as pas le budget pour lancer ton business

Quand on parle de création de business, certains s’imaginent qu’ils vont devoir dépenser des milliers d’euros pour créer leur site Internet, créer leur société, faire faire une étude de marché par une société spécialisée, acheter du matériel pour tourner leurs vidéos…

Lancer un business n’a jamais été aussi peu coûteux

Et pourtant, il suffit aujourd’hui de quelques centaines d’euros (voire moins), pour démarrer un business !

Les réseaux sociaux sont gratuits

Facebook, Instagram, YouTube, Pinterest ? Gratuits ! Tu peux librement y créer des comptes pro et commencer à publier gratuitement ton contenu.

Ton blog / site

Tu veux publier des articles et/ou créer des pages de capture et de vente ? Pour moins de 50€ à l’année, tu peux réserver ton hébergement et ton nom de domaine chez OVH.

WordPress ? Gratuit !

Un joli thème ? Il en existe des milliers de gratuits !

Ton étude de marché

Tu crois qu’il faut obligatoirement passer par des cabinets de communication pour faire une étude marché et tu as peur d’y laisser des milliers d’euros  ? Ça, c’est une époque révolue ! Aujourd’hui, on a… Internet.

Eh bien oui, pour savoir si ton idée de marché est viable, il suffit de surfer un peu.

Y-a-t-il des blogs et des chaînes YouTube dans ce marché ? Des ventes de livres sur Amazon ? Des gens qui recherchent des réponses sur le sujet dans des forums ? Si oui, ne cherche pas plus loin ; tu peux te lancer.

Matériel nécessaire

Il y a fort à parier que tu possèdes déjà le matériel nécessaire pour démarrer. Tu as un ordinateur n’est-ce pas ? Et pas besoin qu’il soit dernier cri pour pouvoir bosser dessus.

Tu veux faire des vidéos, mais tu n’as pas de caméscope ? Mais je parie que tu as un smartphone ! En y ajoutant un micro-cravate, c’est largement suffisant pour tourner tes premières vidéos.

Si tu as encore des doutes, je t’invite à lire Comment lancer ton business sans un euro en poche ?

pas d'argent pour lancer son business

Tu as peur de te montrer

La peur de montrer son visage peut en rebuter plus d’un. Pourtant, il est tout à fait possible d’avoir un business à succès sans se montrer. Tu connais la chanteuse Sia ? Il y a quelques temps encore, personne ne savait à quoi elle ressemblait ! Ce qui ne l’a pas empêchée de rencontrer un succès remarquable.

Tu n’as pas forcément besoin de te montrer !

Si tu as peur de te montrer, tu peux choisir des formats de contenu qui te le permettent, notamment écrire des articles ou enregistrer des podcasts.

Si tu veux te donner un côté un peu mystérieux, pourquoi pas ! Tu peux trouver un format original pour tourner des vidéos et publier des photos sur Instagram sans qu’on voie ton visage. Tu peux même en faire une force pour ton branding.

peur de se montrer, mystérieux

Et tu as peur que ça ne marche pas

Si tu fonces tête baissée, à l’aveuglette, alors oui il y a des risques que ça ne marche pas. Ou que ça finisse par marcher dans quelques années si tu es pugnace, une fois que tu auras fait toutes les erreurs de débutant possible.

Mais ce n’est pas le chemin que je te conseille de suivre.

Les piliers de la réussite

Pour réussir, il est nécessaire de s’y prendre convenablement.

Forme-toi

Oui, il faut commencer par là. En te formant, tu vas pouvoir te créer une feuille de route cohérente et apprendre quelles sont les bonnes pratiques et les erreurs à éviter. Tu vas investir sur toi afin de t’éviter au mieux plusieurs années de galère, au pire de te décourager et d’abandonner.

Reste attentif à ton audience

Si tu pars de 0 évidemment, tu démarres sans audience. Mais au fur et à mesure que tu vas partager du contenu, reste attentif : quels sont les sujets préférés de tes prospects ? Quelles sont les questions qu’ils te posent le plus souvent ?

Si tu réponds aux problématiques principales de ton audience, comment veux-tu que ça ne marche pas ?

Crée des process et répète-les

N’aie pas peur de coucher tes process par écrit. Toutes les actions à effectuer pour obtenir tel ou tel résultat.

  • De la création jusqu’à la publication d’un article ;
  • De la conception à la diffusion de tes publicités Facebook ;
  • Ta séquence mail à envoyer à tes nouveaux prospects…

C’est simple, tu écris tous tes process. Il y a un truc qui cloche ? Tu modifies ou tu switches. Ça fonctionne bien ? Tu répètes ! Tu répètes et tu répètes encore.

En répétant des actions qui fonctionnent et qui amènent des résultats, ça ne peut que marcher !

Et le jour où tu commenceras à déléguer, tu auras des process tout prêts et efficaces à fournir à tes prestataires.

process

Tu as peur, mais tu ne sais pas vraiment pourquoi…

Tu as peut-être peur sans même savoir pourquoi. Ne cherche pas, c’est ton cerveau reptilien qui fait des siennes ! Il assimile la nouveauté à un danger de mort et tu n’y peux rien.

Mais c’est bon signe.

Cela signifie que tu t’apprêtes à faire quelque chose qui va te faire sortir de ta zone de confort. Et tu sais quoi ? C’est en dehors de ta zone de confort que la magie se produit

peur de sortir de sa zone de confort

Si tu as aimé cet article, n’hésite pas à liker, partager commenter !

À la prochaine et n’oublie pas : c’est TOI qui décides !

Alexandre

Découvre comment j’ai doublé mon business en 3 mois grâce au “Branding Relationnel”, la nouvelle façon de lancer une activité rentable…

Une question, un avis ? Échangeons !

Notre site utilise des cookies. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser son utilisation (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).

Conférence vidéo OFFERTE: Comment doubler ton business en 3 mois ?