5 (100%) 3 votes

Au début des années 2000, les réseaux sociaux en étaient encore à leurs premiers balbutiements. Mark Zuckerberg crée Facebook en 2004, alors ouvert seulement aux étudiants de l’université d’Harvard.

Les choses ont bien changé depuis, et les réseaux sociaux sont devenus la case incontournable pour faire connaître son entreprise. Facebook, Snapchat, Instagram, Pinterest… Lesquels utiliser et lesquels ne valent pas le détour ? Comment les utiliser ? On fait le point !

Comprendre le fonctionnement de chaque réseau social

Tout d’abord, il y a une chose essentielle à comprendre : on ne publie pas de la même manière sur tous les réseaux sociaux. Et surtout, les objectifs diffèrent d’un réseau à l’autre.

Facebook

Je suis sûr que ça ne t’a pas échappé si tu as une page professionnelle sur Facebook ; le changement d’algorithme a relégué tes publications au fin fond du fil d’actualité des personnes de ta communauté. Les publications des amis sont privilégiées. Il est devenu alors extrêmement difficile d’y acquérir une audience uniquement grâce au trafic organique. Eh, oui, Marco préfère que les pros passent à la caisse pour mettre en avant leur contenu. Faut-il pour autant fermer ta page pro ? Surtout pas !

La publicité sur Facebook

Ouvrir une page pro est obligatoire pour pouvoir faire de la publicité sur Facebook. Et à ma connaissance, la publicité sur Facebook est l’un des outils les plus puissants pour développer un business. À condition de bien la paramétrer ! C’est pour cela que je conseille toujours de faire appel à un professionnel en la matière. Oui c’est un budget, mais dis-moi : tu préfères payer quelqu’un qui va optimiser à fond ton investissement, ou perdre des sous à faire toi-même tes publicités à tâtons ? Il n’y a pas photo, n’est-ce pas ? Une autre possibilité est celle de se former sur le sujet mais personnellement, je préfère concentrer mes efforts sur le cœur de mon business : mon contenu et l’accompagnement de mes clients.

Les groupes sur Facebook

Si tu proposes un produit premium avec de l’accompagnement, il peut être intéressant de donner à tes clients un accès à un groupe privé sur Facebook. Il permet d’une part à tes clients d’interagir entre eux dans un contexte privé, et d’autre part, il t’offre la possibilité d’y être actif et de leur apporter encore plus de valeur.

Les vidéos en live

Tu peux grâce à cette fonctionnalité, démarrer une vidéo en direct depuis ton ordinateur ou ton smartphone. Les gens te voient et commentent en temps réel. Tu peux donc partager ainsi un événement sur le vif, faire une séance de questions/réponses, voire même un webinaire de vente, bien que je conseille plutôt des plateformes spécialisées comme WebinarJam.

Lire à ce sujet : 11 étapes pour construire ton business en ligne

Relayer ton contenu

Même si tes publications sont devenues moins visibles qu’avant, je te conseille quand même de partager ton contenu via ta page, pour les raisons suivantes :

  • Tes fans sont toujours là : ceux qui verront passer tes publications auront la possibilité de les liker, les commenter, les partager… et par la même occasion, faire vivre ta page.
  • Ça ne mange pas de pain ! Après tout, le contenu est déjà créé ; autant le partager par tous les canaux possibles.
  • Les gens verront que tu ne fais pas uniquement de la pub de manière impersonnelle ; derrière le pro, il y a un humain.

N’hésite donc pas à partager le lien vers tes nouveaux articles. Idem pour tes nouvelles vidéos que tu publieras de manière native sur Facebook. Oui c’est important ! Cela signifie que tu vas uploader ta vidéo sur Facebook, plutôt que de partager le lien vers YouTube (que Facebook a tendance à faire remonter le moins possible).

réseaux sociaux, Facebook

Snapchat ou Instagram ?

Entre ces deux réseaux sociaux de partage de photos, le choix paraît aujourd’hui évident. Mais ça ne l’était pas avant que Facebook rachète Instagram ! Sans compter le coup de massue de la star Kylie Jenner, qui a déclaré sur Twitter qu’elle n’ouvrait plus Snapchat (ce qui a fait perdre à la société la modique somme de 1,3 milliard de dollars et 6% en bourse).

Bref, the place to be aujourd’hui, c’est Insta. Depuis le changement d’algorithme de Facebook, c’est le réseau qui est devenu le plus efficace pour créer une relation avec ses followers. Grâce à cet outil, il est possible de partager des photos et vidéos de son quotidien. Attention toutefois à ne pas partager tout et n’importe quoi sous peine de te décrédibiliser aux yeux de ton public. Mais il est intéressant d’y publier tout ce qui a un rapport plus ou moins direct avec ton business ; tes entraînements si tu es dans le fitness, tes visites de maisons ou appart si tu es dans l’immobilier, etc.

En 2016, Instagram lance les stories éphémères ; on peut y partager une succession de photos dans lesquelles on peut rajouter des effets et des éléments interactifs (boutons de vote, zone de saisie…), ainsi que des courtes vidéos, qui sont visible dans le « newsfeed » pendant 24 heures. Autant le dire ; je kiffe cette fonctionnalité ! Il s’agit là encore d’un outil très puissant pour renforcer les relations avec sa communauté et aussi leur demander leur avis sur un sujet bien précis de manière informelle. D’ailleurs, je publie bien plus de stories que de posts classiques sur Insta

réseaux sociaux, Snapchat, Instagram

YouTube

Bon OK je triche un peu, car YouTube est plus une plateforme de partage de vidéos qu’un réseau social. Toutefois, il a sa place dans cet article !

Tout d’abord, parce qu’il est incontournable pour partager ton contenu sous forme de vidéos et te constituer une audience.

Ensuite, parce qu’ils ont amélioré considérablement leur outil de publicité. En complément de la pub Facebook, c’est idéal ! Tu as la possibilité de diffuser ta vidéo promotionnelle au début de la vidéo de quelqu’un d’autre, afficher ta vidéo dans les premiers résultats de recherche de certains mots-clés…

réseaux sociaux, YouTube, vidéo

Pinterest

À mon avis, l’intérêt de ce réseau social est assez limité sauf si tu es dans une thématique très visuelle : photographie, pâtisserie, DIY… En effet, ce sont des thèmes que les gens peuvent aller chercher sur Pinterest, contrairement à d’autres marchés comme le sport, le business ou encore l’immobilier.

En fonction de ces éléments, c’est maintenant à toi maintenant de définir quels sont les réseaux sociaux les plus adaptés à ton business !

réseaux sociaux, Pinterest

Interagis avec ta communauté dans les réseaux sociaux

Imagine que tu sois en face d’une personne, que tu essaies d’engager la conversation et que la personne ne te réponde pas, qu’est-ce que tu ressentirais ? Un sentiment d’irrespect, de la colère, de l’incompréhension… Eh bien, c’est à peu près ainsi que pourraient réagir tes followers si tu ne réponds jamais aux commentaires sur les réseaux sociaux. Pour moi, il s’agit de la plus grosse erreur en matière de relationnel dans ton business.

Notre but est de créer un lien avec notre communauté. Qui dit lien, dit échange, donc dialogue.

Il est bien évident cependant que plus ton audience grossit, plus il y aura de commentaires. Il ne sera parfois pas possible de répondre à tout le monde ! Dans ce cas, tu peux par exemple :

  • Répondre aux premiers commentaires postés, et/ou aux plus intéressants ; j’entends par « intéressants » ceux par lesquels tu pourrais apporter de la valeur aux autres personnes qui vont lire les commentaires (questions pertinentes, remarques ou critiques constructives…)
  • Faire des réponses groupées : si tu vois que certaines questions reviennent plusieurs fois, tu peux faire des réponses générales ou même copiées/collées.

Ne tombe pas non plus dans le piège de répondre à toutes les demandes d’aide personnalisées. Tu peux renvoyer les personnes vers l’un de tes contenus qui pourraient les aider ou encore mieux, vers l’un de tes produits.

réseaux sociaux, commentaires, communauté

Le branding relationnel pour être unique

Connais-tu la notion de personal branding ? C’est le fait de créer une marque, une identité différente des autres, de se mettre en avant. « Regardez ma nouvelle voiture, regardez où je pars en vacances, j’ai une vie trop géniale… » Vois-tu le problème dans cette définition ? Eh bien c’est que tout tourne autour de toi, et que tu peux vite oublier l’intérêt de ta communauté. On n’est plus dans un échange, mais plutôt dans une relation à sens unique. Et on en trouve à la pelle sur les réseaux sociaux !

C’est pour cela que je préfère parler de branding relationnel. Ce que j’appelle le branding relationnel, c’est le fait d’incarner ta marque. Comme dans le personal branding, tu parles de toi et de ton expérience dans un ou plusieurs domaines donnés. Mais la différence, c’est que tu vas t’en servir pour donner de la valeur les gens, les aider à résoudre leurs problèmes et à obtenir les mêmes résultats que toi.

En adoptant cette démarche, tu vas inspirer les gens, leur donner envie de passer à l’action et changer leur vie tout simplement.

Connais-tu cette citation d’Oscar Wilde : « Sois toi-même, les autres sont déjà pris » ?

C’est tout à fait ce qu’il faut appliquer dans ta démarche de branding relationnel. Ne cherche pas à jouer un personnage, à copier celui que tu considères être le leader dans ta thématique. Il y a un seul moyen de créer une marque forte, de te démarquer des autres et aussi de créer une relation unique avec ta communauté : c’est de rester toi-même, et de mettre ta propre pédagogie et ta personnalité dans tes publications et ton contenu.

Utilise le storytelling plutôt que la pure information

Le storytelling est le fait d’utiliser des histoires à des fins de communication. On est donc pile dans l’esprit du branding relationnel.

Pourquoi c’est puissant, le storytelling ? Parce que les gens ne veulent pas d’un professeur. L’information pure, ça les gonfle et ça ne les marque pas. Avec ton audience, il faut être dans l’émotionnel plutôt que dans la pure information.

Ce qu’ils veulent c’est un mentor, un ami, voire un modèle qui a une histoire, qui a vécu les mêmes difficultés qu’eux. Ils veulent un humain qui est là pour eux, qui va les conseiller, les accompagner pour résoudre leurs problèmes.

Tu vas peut-être me dire que nous n’avons pas tous une vie exceptionnelle comme Elon Musk ou Steve Jobs. Et ce n’est pas un problème ! Tu n’as besoin de rien d’autre que ce que tu as déjà, que ce que tu es déjà et que ce que tu as déjà vécu ou que tu vivras.

Se raconter soi-même n’est pas facile au début. Il faut partir de sa propre histoire, son propre vécu en faisant toujours le lien avec l’intérêt pour ton audience. Pour maîtriser cet art, pas de secret : publier, publier, publier et accepter d’être imparfait.

réseaux sociaux, storytelling

Reste concentré sur ton système TAC

Je parle du système TAC dans la partie 2 de cet article, si tu as besoin d’une piqûre de rappel. N’oublie pas que quels que soient les réseaux sociaux que tu vas utiliser, le cœur de ton business reste ta liste emails. Les likes et les partages c’est bien, mais si tu ne peux pas recontacter les personnes qui interagissent avec tes publications, ils ne te servent à rien ! C’est comme prendre un briquet pour brûler un billet de 500.
N’oublie donc pas de toujours faire un appel à l’action à la fin de tes publications sur les réseaux sociaux, qui amène vers une page de capture ou de vente.

Autre point important : ne base pas ton business sur un seul canal d’acquisition. À un moment donné, mon propre business reposait énormément sur la pub Facebook. Et le jour où mon compte a été suspendu suite à la publication d’une vidéo qui n’a pas plu à un certain public, je peux te dire que je me sentais très mal ! Tu peux voir la vidéo ici, si ça t’intéresse. C’est d’ailleurs à ce moment-là que je me suis intéressé un peu plus à la pub sur YouTube. Alors, ne fais pas cette erreur toi aussi…

réseaux sociaux, gainsbourg, business

Ferais-tu cela ?

Ne t’arrête jamais

On a tous connu une traversée du désert à nos débuts. Mais est-ce que tu sais ce qui fait la différence ? C’est de continuer à publier régulièrement. Si j’avais abandonné, je n’aurais jamais atteint le million d’euros de chiffre d’affaires. Et peut-être même pas les 100 000€… Alors garde toujours à l’esprit que l’important ce n’est pas d’aller vite. L’important c’est de ne jamais s’arrêter… et de rester toujours toi-même.

Si tu as aimé cet article n’hésite pas à le partager ! Tu peux aussi me poser toutes tes questions en commentaire, je me ferai un plaisir de te répondre.

Et surtout n’oublie pas : c’est TOI qui décides ! À la prochaine,

Alexandre

Catégories : Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conférence vidéo OFFERTE: Comment doubler ton business en 3 mois ?