Fabien Blot : Comment avoir une super relation avec ton audience

Partager :
Bienvenue !
Si tu es nouveau ici, tu voudras sans doute recevoir ma conférence vidéo 100% OFFERTE « 5 étapes pour lancer ton business rentable »

Voir la vidéo :

Écouter le podcast :


Comment avoir une super relation avec ton audience pour impacter plus, pour vendre plus ? C'est le sujet de cette nouvelle interview avec Fabien Blot aujourd'hui présent. Avant de commencer et de rentrer dans le vif du sujet, n'oublie pas que tu peux devenir libre, indépendant et heureux en lançant ton activité rentable sur internet.

Et tu sais quoi? J'ai écrit un livre pour ça. Ça s'appelle Lettre d'un entrepreneur à tous ceux qui veulent vivre leurs rêves. Je te l'offre gratuitement. Tu as juste à régler les frais d'expédition.

Tu cliques ci-dessous pour voir plus d'informations et tu le reçois chez toi dans trois jours.

>> Je découvre le livre

Tu peux aussi découvrir gratuitement comment lancer ton activité rentable :

>> Je veux lancer mon activité rentable !

 

Allez c'est parti. Aujourd'hui, on parle de relation à l'audience.

Salut Fabien!

Salut Alex !

Tu vas bien ?

Oui, cool.

Écoute, je suis ravi de te recevoir aujourd'hui dans cette interview à Maurice. Ça va être top.

Aujourd'hui, on parle de relation à l'audience. C'est vraiment une expertise chez Fabien et sa femme Amélie qui ont une communauté qui s'appelle "Famille Épanouie" sur Instagram, sur YouTube et vous avez un blog sur Internet aussi.

On peut dire quand même que vous avez un impact fort dans votre marché qui est la parentalité positive mais je ne vais pas spoiler. [Rires] Tu peux te présenter ?

Je suis Fabien Blot. Avec ma femme, on a créé le blog "Famille Épanouie" en 2015. L'idée au début, c'était de partager sur la parentalité positive avec l'espoir quand même un jour de vivre de cette passion parce que notre premier enfant est né en 2012 ; Arthur, et gros chamboulement de vie, on s'est dit qu'on ne voulait pas l'éduquer comme on a été éduqué.

Non pas qu'on a été mal éduqué mais on s'est dit qu'il y avait sûrement quelque chose de mieux.

Donc, on a commencé à se documenter, à lire. Et on s'est rendu compte qu'il y avait vraiment d'autres façons de faire. On pouvait accompagner ses enfants sans punition, sans menace, sans chantage, sans cris même si c'est difficile. Et surtout le plus drôle, c'est sans récompense. On est souvent habitué à récompenser nos enfants. Nous, on ne les récompense pas.

On a commencé en 2015. Ça a bien pris parce qu'au début, on était un petit peu les seuls sur le marché donc le blog a vite fait du trafic. Après, on a créé des réseaux sociaux et on en vit vraiment bien depuis 2017.

Super, et on peut dire effectivement que vous êtes des experts dans la création d'audience et la relation à l'audience. Sur Instagram et sur YouTube, vous êtes suivis par des dizaines de milliers de personnes. Combien à peu près?

On a à peu près 30.000 sur chaque réseau. 30 à 35 mille entre Instagram, Facebook et YouTube.

À l'heure actuelle ?

À l'heure actuelle.

Et peut-être quand tu regarderas cette vidéo plus tard, et bien ce sera encore mieux. Comment vous en êtes arrivés ... Donc, tu as introduit le début, ça a chamboulé votre vie de devenir parents. Vous vous êtes dits : ''Non, on ne va pas répéter le même schéma''. Mais qu'est-ce qui t'a transité sur un business sur Internet ? Qu'est-ce qui t'a fait prendre conscience que tu pouvais en vivre ?

On avait déjà créé une première entreprise qui était un site e-commerce. On ne savait pas le gérer et on a coulé. On a perdu de l'argent, du temps. Et en fait, la seule issue qu'on avait, c'était de retourner au travail. Et quand tu as goûté un minium de liberté, tu n'as plus envie de retourner au travail. Mais le truc, c'est qu'on ne savait pas comment faire.

On a un petit peu fouillé sur Internet et c'était le début. Il n'y avait pas grand monde encore à l'époque qui gagnait bien sa vie. Et puis, on a joué cette carte. Un peu la fleur au fusil en se disant : "On verra bien". Et puis, vu que c'était un sujet qui nous passionnait, on a misé notre cœur et c'est ce qui a fonctionné en fait.

D'accord. Est-ce que c'est vrai de dire qu'une partie de votre business model c'est la relation à l'audience ? C'est quoi votre secret de la réussite avec l'audience ?

Pour moi, le plus important c'est d'être authentique. C'est d'être soi-même, de tirer un petit peu sur les traits de caractère positifs qui vont impacter l'audience mais être soi-même. Ne pas s'inventer un rôle, ni s'inventer une vie, dire la vérité pour moi c’est ce qu'il y a d'important. Je pense que les gens le ressentent.

Et l'autre point c'est qu'on n'est pas sur les réseaux pour notre image, on est sur les réseaux pour aider les gens. Et à chaque fois qu'on prend la parole, à chaque fois qu'on fait une story Instagram, une photo, une vidéo, notre intention c'est d'aider les personnes qui vont regarder notre message.

Ok. À quoi est-ce qu'on reconnaît une audience de qualité ? Comment est-ce qu'on peut définir quelle qualité?

C'est ce qui est le plus difficile à mesurer parce que l'engagement ne veut pas dire que c'est une audience de qualité. Tout dépend de ce qu'on juge comme qualité mais dans nos métiers, c'est de les renvoyer sur nos produits et qu'ils les achètent.

Donc l'audience de qualité, ce sont les gens qui sont prêts à se dépasser, à se transformer, à suivre nos formations, nos recommandations parce qu'on les aide réellement à aller beaucoup plus loin et beaucoup plus vite.

Qu'est-ce qui te fait vibrer dans ton métier ?

Ce qui me fait vibrer c'est de pouvoir transformer la vie des familles parce que c'est difficile les enfants, c'est vraiment compliqué. C'est compliqué pour tout le monde. Il y a des gens qui pensent que pour d'autres, c'est facile. Mais même pour nous, c'est difficile. C'est difficile pour 100% des gens.

Par contre, il y a des choses à faire, des trucs en plus qui peuvent changer la vie. Juste de changer un petit peu sa perception de l'enfant, de comprendre la base, ça peut transformer une vie de famille Cela évite d'avoir ses enfants qui partent à 20 ans et qui appellent sa maman une fois tous les mois. C'est une relation qu'on crée à long terme avec ses enfants.

Pour revenir un peu plus dans le business et dans la relation à l'audience, c'est quoi les techniques ou les stratégies que vous avez mis en place pour la faire grandir et pour la faire interagir avec vous ?

Alors à la base, il n'y avait pas réellement un but de développer l'audience. On prenait simplement la parole pour aider les gens. Et à la base, on n'avait rien à vendre parce qu'on avait peur de vendre parce qu'on s'est lancé sur Internet et rien que de gagner quelques euros, ça fait peur pour x raisons. Tu peux répéter la question s'il te plait ?

Qu'est-ce que vous avez mis en place en termes de stratégie ou de technique pour faire grossir d'une part et pour mieux interagir avec cette audience-là ?

C'est ça en fait. C'est juste...

Il n'y a pas de technique ?

Si, il y a une technique et une stratégie. Mais la stratégie en fait c'est de les aider. C'est ça, tout simplement. Et après, pour le faire grossir, il y a une technique de titres par exemple pour le blog que ce soit les références SEO. Pareil pour YouTube. Essayer de prendre des sujets qui vont vraiment parler aux gens ensuite qu'ils vont partager. Avoir des bons titres sur les vidéos, parler des sujets qui les intéressent.

Sur Instagram, c'est plus compliqué parce qu'on a moins le côté SEO. Parler par exemple d'allaitement qui est un sujet qui touche beaucoup de personnes et qui peut être relayé.

Ce qui est intéressant en fait et c'est vraiment ce que je ressens depuis le début depuis chez vous, c'est que vous avez ce positionnement sincère, cette envie, ce besoin d'apporter énormément. Et je pense que c'est aussi une partie de votre succès. Sur Instagram qui est un média où tu peux t'exprimer naturellement et envoyer ça, ça cartonne quoi.

Oui, ça marche bien, on a des bons taux d'engagement. Et c'est aussi à ça qu'on mesure le retour de nos abonnés. C'est bien d'avoir 30 000 abonnés comme on en a. Mais si tu as 10% des gens qui voient ta story, ce n'est pas beaucoup. Aujourd'hui, la meilleure story a été vue par 13 000 personnes. C'est beaucoup. À ce moment-là, je crois qu'on était encore vers les 25 000. C'est à dire qu'à un moment, on touchait 60% des gens.

C'est énorme !

Ils nous suivaient et voyaient notre story. C'est colossal. Après, ça a diminué pour différentes raisons. Le reach Instagram, on a été aussi beaucoup plus en façade pour la vente. Avant, on assumait plus ou moins en fait, on cachait un peu. À un moment, on s'est dit : "Si on veut impacter les gens et vraiment les aider, il y a une formation à vendre." Cette formation peut potentiellement te changer la vie, va la voir.

Tu la mets plus en avant, t'assumes plus ton côté commercial. Et donc forcément, il y a des personnes qu'on peut estimer non-qualifiés qui viennent moins.

Les gens se disent qu’on fait ça que pour vendre. En fait, ce n'est pas que ça. Si tu n'es là que pour vendre, tu n'existes plus.

Bien sûr. Et puis, ce sont les personnes qui sont moins éduquées que nous dans le business qui mettent une charge sur la vente qui est souvent négative. C'est toujours sur le dos de quelqu'un ou que tu as sentiment de perdre quelque chose alors qu'en fait tu veux gagner quelque chose.

Ok, super intéressant. Depuis que vous entretenez cette relation avec vos clients ou prospects, est-ce que tu as vu une différence pour la qualité des retours et les témoignages de tes produits ? En quoi le fait d'avoir une super relations te permet d'avoir du feedback positif sur tes produits et services ?

En fait, je me suis rendu compte qu'en créant du contenu gratuit de qualité, ça permettait aux gens d'être encore plus satisfaits de la formation. Je prévois un programme sur l'alimentation saine de l'enfant et de la famille. Et ce n'est pas un sujet dont je parle toute l'année parce que j'ai beaucoup de sujets de parentalité. Et quand j'en parle, les gens reviennent me voir et me disent : "Elle est super votre formation." Et ils veulent retourner, récupérer les accès parce qu'ils ont perdu. Ils me redemandent : "Je veux retourner voir la formation." En fait, on fidélise même avec du contenu gratuit.

Et c'est hyper intéressant. Il y a un message fort dans cette vidéo pour ceux qui se disent : "Je vais tout donner, qu'est-ce que je vais vendre ?" Mais en fait, il faut continuer à donner tout le temps et perpétuellement parce que d'une part, toutes les personnes ne peuvent pas voir ton contenu. Et d'autre part, ça les remotive. C'est à dire que ça leur remet dans la boucle. Ça leur reconfirme le truc. Et c'est pour ça qu'il ne faut pas être ultra généreux au final.

En fait, il ne faut rien cacher. En fait, en gratuit on donne tout. Sauf que dans la formation, il y a un plan étape par étape. On part d'un point A à un point B. Il y a tout un processus de transformation qu'on ne peut pas faire en contenu gratuit parce qu'on soulerait vite les gens en fait. On aborde différents thèmes et dans la formation, on assemble tout le puzzle pour arriver au résultat.

Quelles sont selon toi les erreurs à éviter lorsque tu veux mettre la dose sur l'aspect social, sur les réseaux sociaux et vraiment tu vis ça comme levier de progression ou de traction... Quelles sont les erreurs à ne pas faire?

De raconter sa vie pour raconter sa vie. Ça ne sert strictement à rien. [Rires] Instagram, c'est un média où en l'espace d'une seconde je prends mon téléphone, je filme l'environnement et je dis : "Tiens, je suis chez Alex Roth". Et les gens les voient tout de suite en l'espace d'une seconde où je suis, qu'est-ce que je fais. Et on a tendance à oublier son téléphone et faire ci, faire ça. Ok, mais pourquoi tu le montres ? En quoi ça intéresse la personne qui te suit.

Qu'est-ce que ça raconte en fait ?

Quel est le message derrière ? Par exemple, si je vends des paniers pour chats. Et puis, je rentre dans cette pièce et je filme, on me dit : "C'est quoi le rapport ?" Par contre, s'il y a un beau panier pour chats dans la pièce, c'est important de le filmer.

On peut avoir tendance parfois à tomber dans trop de lifestyle sans penser à son audience. Pour moi, c'est la plus grosse erreur qu'on puisse faire.

D'accord, ok. Comment est-ce que tu vois le futur des réseaux sociaux ? Parce qu'il y a une grosse montée de Snapchat et d'Instagram. On est dans l'ère où il y a de plus en plus de places pour le naturel, pour la vie et moins de contrôle comme sur YouTube ou d'autres plateformes où l'on produit des contenus. Là, on est plus vraiment dans l'interaction directe avec les gens. Comment tu vois le futur et l'évolution des réseaux sociaux au sein du business en ligne ?

Déjà, il y aura beaucoup plus de concurrences sur les réseaux sociaux et on sera beaucoup plus concurrencé par des gens qui n'ont rien à vendre. On aura moins de visibilité, donc on sera obligé d'utiliser des techniques pour arrêter le message pour que les gens nous voient.

On sera obligé de perdre aussi en qualité du message parce qu'on va rentrer dans ce truc, il faut amuser les gens, sinon ils zappent. Il faudra tout le temps parler pour ne jamais couper. Je pense que ça sera quasiment obligatoire sauf si on veut avoir une stratégie totalement différente et faire tout à l’inverse.

C'est difficile de savoir ce qui va arriver dans le futur. Mais quand on voit Facebook aujourd'hui, pour exister sur Facebook, c'est compliqué. Donc, je pense qu'il faudra payer pour exister.

C'est vrai. C'est bien ça "payer pour exister" parce qu'effectivement, on approche de l'heure de la sursaturation et le plus important c'est d'avoir l'attention des gens.

Donc, si vous n'avez pas de business en ligne encore, lancez-le rapidement parce qu'il faudra du cash pour payer la pub. Il faut y aller maintenant, c'est important.

Commande ton livre !

Commande ton livre, ça va changer ta vie.

Qu'est-ce que tu conseillerais à quelqu'un qui se lance pour acquérir dès le début une audience de qualité, une audience qui permettrait de se développer ?

C'est une excellente question parce que c'est vrai que ce n'est plus notre cas. Notre audience est en place depuis longtemps. Donc en gros, si je devais reprendre à zéro, aujourd'hui en 2019 qu'est-ce que je ferais ?

Et en 2020.

C'est une excellente question. Déjà, je dirais qu'il faut avoir quelque chose à vendre. C'est la base. Si on veut de l’audience, il faut avoir un système. Si je repartais de 0, je ferais de la pub en fait. J'aurais un truc à vendre tout de suite.

Sur quelle plateforme ?

Sur Facebook, Instagram, sur Google mais je ne le maîtrise pas encore. J'irais voir Pinterest. C'est un réseau très féminin. Donc, si je devais débuter, vraiment j'irais gratter chez Pinterest parce qu'il y a peu de concurrence encore là-bas et il y a moyen d'exister.

Je ferais des choses que les autres ne font pas. Donc, je ferais du Pinterest. Je me suis toujours dit que je devrais y aller je ferais de l'Instagram, c'est quasiment obligatoire.

Aujourd'hui, ce n'est plus écologique de démarrer sur YouTube parce que ça demande beaucoup d'énergie quand on commence. Quand la vidéo est vue par 5 ou 10 personnes et que tu as mis une énergie de déglingo, pour la faire c'est nul. YouTube, c'est le blog d'avant. C'est bien d'avoir une chaîne YouTube mais il ne faut pas démarrer par une chaîne YouTube.

Et est-ce que tu ferais un blog aujourd'hui si tu n'en avais pas un ?

Mon blog ?

Oui, tu te souviens de ce truc qu'on appelle blog ? [Rires]

Oui, mon blog tourne encore parce qu'il y a du monde qui le visite. Alors, on écrit moins mais on va le relancer quand on aura plus d'énergie à dépenser là-dedans, parce qu'il y a quand même des gens qui continuent à le lire, il y a des gens qui continuent à faire des recherches et c'est un endroit où il y a moins de concurrence sur notre thème. Donc, il faut y aller.

Et vu que tout est cyclique, à un moment les gens vont se lasser de regarder des vidéos en permanence. Donc, ils vont revenir à la lecture. Un blog pas pour démarrer mais quand on est en place, il faut y réfléchir.

Je partage cet avis-là. Je reprends un blog là. Donc, je pense que quand tu verras la vidéo, il ne sera peut-être pas encore là. Toutes ces personnes qui ont arrêté les blogs et sont allées sur les plateformes, elles sont captives d'un système. Et si tu ne maîtrises plus le système, si tu n'as plus la main, si tu te fais dégager, si tu es supprimé, banni, etc... tu n'auras plus que tes yeux pour pleurer.

Si tu multiplies les supports effectivement pour toujours nourrir ton audience et continuer à être pérenne, c'est bien d'avoir le contrôle. Le blog, c'est le top. Super !

Alors tu sais, on a publié une vidéo avec Gaël mon directeur exécutif où on annonçait que notre objectif, c'est de faire 10 millions d'euros d'ici deux ans. Est-ce que tu as un objectif ? Pas forcément chiffré mais peut-être d'impact, une vision que tu voudrais partager ou que tu as en tête, ce serait quoi ?

On voudrait accompagner 2 000 familles en 2019. C'est un énorme challenge. Mais c'est vraiment énorme pour nous en tout cas parce qu'avant en fait, on faisait pour aider mais aussi pour nous. C'est important de le faire pour nous, pour qu'on soit libre dans notre vie. Et on s'est rendu compte qu'à un moment, il était aussi important de penser aux autres. De penser aux autres mais tout en nous, en nous élevant. Donc, on s'est mis cet objectif d'accompagner 2 000 familles en 2019.

C'est top. Grâce à la magie de la parentalité positive.

- Exact, c'est ça. En fait, c'est devenez sereine et épanouie grâce à la magie de la parentalité positive. Devenez une maman sereine et épanouie.

Très bien. On mettra les liens juste en dessous si tu veux suivre les aventures de Fabien et Amélie et retrouver du sens dans ta famille et dans tes relations avec les enfants. Ils font vraiment un boulot extraordinaire. Je pense qu'ils font partie de ces rares personnes qui changent le monde à leur échelle et au lieu de manifester le week-end en mettant un gilet jaune, ils transforment le monde de l'intérieur avec la puissance de l'entrepreneuriat. C'est top.

Maintenant, il y aura peut-être des rageux qui vont laisser des commentaires. Mais je tiens à le dire. Je préfère la force créatrice plutôt que la force destructrice. Je pense que c'est bien de changer le monde avec le levier d'entrepreneuriat qui est un levier d'échange de valeurs.

Complètement. Je peux en rajouter quelque chose?

Bien sûr.

Je vais vous raconter une histoire. Il n’y a pas longtemps, je me suis fait bloquer sur un rond-point par des profs en colère parce qu'ils avaient un message à délivrer. En fait, c'est comme l'histoire des gilets jaunes. À partir du moment où tu embêtes les autres, personne ne pourra écouter ton message. Utilisons la puissance d'Internet. Si ces profs avaient une idée ensemble, un truc disruptif, se filmer en vidéo, raconter une histoire aux personnes, pourquoi leur message est hyper important, les gens le partagent sur les réseaux sociaux et là, ils ont un impact. En allant embêter les autres, peut-être qu'ils ont raison mais le message ne passe pas.

Donc, c'est dans la façon d'éduquer nos enfants. On essaie de toujours voir la vie du côté positif et de s'enlever de la tête toute énergie négative même si tu penses avoir raison. Même si tu as raison, il faut chasser les énergies négatives.

De quoi tu es le plus fier aujourd'hui ?

De quoi je suis le plus fier aujourd'hui ? C'est d'avoir réussi en famille, à être libre et d'avoir, à notre niveau, un impact qui n'est pas pour satisfaire notre égo, ça n'a jamais été notre but. Et je pense que c'est aussi pour ça qu'on est là encore aujourd'hui.

Ça a toujours été vraiment par volonté de partage. Et parce que ça nous bouffe de voir des personnes qui se tuent à la tâche, qui galèrent et qui en fait avec des petites choses peuvent changer leur vie. J'avoue que c'est de ça qu'on est fier.

Top ! Excellent ! Merci Fabien pour ces bonnes vibes et pour ces conseils en génération d'audience et création d'une relation avec sa communauté.

Pour aller plus loin, tu as toutes les infos de Fabien et d'Amélie, Famille Épanouie.

 

N'hésite pas si tu as aimé cette vidéo à mettre un petit like, à partager, à t'abonner en cliquant sur le bouton en dessous. Il y a une cloche aussi. Comme ça, tu recevras une notification à chaque fois que je poste une nouvelle vidéo. Merci infiniment. A très bientôt ! N'oublie pas, c'est TOI qui décides. Ciao !

Alexandre

Le blog Famille Épanouie : https://famille-epanouie.fr

Découvre les 5 étapes à connaître pour bâtir un business internet RENTABLE en partant de zéro

Une question, un avis ? Échangeons !

Notre site utilise des cookies. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser son utilisation (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).

Conférence vidéo OFFERTE: Comment doubler ton business en 3 mois ?